Description

Fermer

Prévention : réduire le bruit dans les bureaux

La norme NF X 35-102 "Conception ergonomique des espaces de travail en bureau" préconise :

  • une surface minimale recommandée de 10 m² par personne que le bureau soit individuel ou collectif,
  • une surface minimale recommandée de 15 m² si l'activité principale des occupants d'un bureau collectif est fondée sur des communications verbales pour limiter les interférences entre locuteurs (sauf s'il s'agit de communication entre les occupants eux-mêmes),
  • dimension des locaux pour des motifs de résonance acoustique : il est souhaitable que les 3 dimensions des locaux soient des nombres premiers entre eux. En règle générale, la longueur doit être deux fois la largeur pour des bureaux de moins de 25 m² et trois fois pour des locaux de plus de 25 m². La longueur des bureaux sera fonction du système modulaire choisi et doit éviter qu'un bureau soit face à une paroi,
  • les machines bruyantes (photocopieuses, imprimantes) doivent être isolées ou installées dans un local à part,
  • les parois doivent assurer un isolement acoustique suffisant pour protéger les occupants du bruit extérieur,
  • dans les locaux de bureaux, le niveau acoustique continu équivalent ne doit pas dépasser 55 dB(A) dans les locaux de bureau où l'activité principale consiste en communications verbales, le niveau acoustique continu équivalent (hors communication ne doit pas dépasser 50 dB(A)),
  • dans un bureau collectif, les postes de travail doivent être séparés, il est nécessaire de prévoir des cloisons isolantes modulables. Les émissions sonores artificielles destinées à masquer les autres sources de bruit sont à éviter,
  • la durée de réverbération (de 250 à 4 000 Hz) doit être comprise entre 0,30 et 0,80. L'isolement acoustique entre bureaux doit être au minimum de 40 dB(A). Les matériaux de revêtements doivent limiter les bruits d'impact (passage et chute d'objets).

Comment mesurer le niveau de bruit ambiant moyen ?
Aucune norme de mesurage ne s'applique.
Planeau et Robinet dans leur étude ont utilisé un microphone 1/2 pouce placé à une hauteur de 1,20 m en différents points du plateau correspondant à des postes de travail inoccupés situés au milieu des postes occupés pendant 10 mn à chaque point. Une moyenne a été faite des points réalisés.

Certains recommandent :

  • une organisation en nid d'abeille en évitant le face à face afin que les bruits de conversation ne s'entrechoquent,
  • des parois absorbantes (plafond, cloisons, murs, sols...),
  • l'utilisation de rideaux spécifiques revêtus de mousses absorbantes sur les vitrages (très réverbérant)
    (Cf. les Cahiers Techniques du Bâtiment - avril 2002).