Accueil
créée le 08/09/2005    modifiée le 17/01/2019    

Fiche métier / Employé de libre service

Consulter
la fiche résumée
Consulter
la fiche de poste
Consulter
la fiche entretien infirmier
Consulter
la fiche M.E.E.P
Imprimer la fiche
 et ses annexes
Imprimer la fiche Retour
Les informations contenues dans la base de données FMP le sont à titre indicatif et devront être validées par une démarche d'évaluation des risques.
Chaque utilisateur reste responsable de la mise en application (et des conséquences éventuelles) de ces données.
Chaque FMP présente une liste de dangers à priori. C'est vous qui devriez ensuite évaluer les risques, entreprise par entreprise, poste par poste.

Santé et travail

1. Afin de définir si un salarié bénéficie d'un Suivi Individuel Renforcé de son état de santé, il est nécessaire de vérifier s'il appartient à l'une des catégories suivantes des postes à risques particuliers (Art. R. 4624-23) :   

a) à l'amiante
b) aux rayonnements ionisants
c) au plomb dans les conditions prévues à l'art. R.4412-160
d) au risque hyperbare
e) aux agents biologiques des groupes 3 et 4
f) aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction de catégories 1 A et 1B
g) montage et démontage d'échafaudage

Présente également des risques particuliers tout poste pour lequel l'affectation sur celui-ci est conditionnée à un examen d'aptitude spécifique prévu par le présent code.

S'il le juge nécessaire, l'employeur complète la liste des postes entrant dans les catégories mentionnées au I. par des postes présentant des risques particuliers pour la santé ou la sécurité du travailleur ou pour celles de ses collègues ou des tiers évoluant dans l'environnement immédiat de travail mentionnés au premier alinéa de l'article L. 4624-2, après avis du ou des médecins concernés et du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, des délégués du personnel s'ils existent, en cohérence avec l'évaluation des risques prévue à l'article L. 4121-3 et, le cas échéant, la fiche d'entreprise prévue à l'article R. 4624-46. Cette liste est transmise au service de santé au travail, tenue à disposition du directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi et des services de prévention des organismes de sécurité sociale et mise à jour tous les ans. L'employeur motive par écrit l'inscription de tout poste sur cette liste.

2. Dans ce métier, un certain nombre de situations ou nuisances peuvent après évaluation par l'employeur, poste par poste, être considérées comme des facteurs de risques professionnels cités dans le compte professionnel de prévention (C2P) :                                                 

  • Activités en milieu hyperbare
  • Bruit
  • Equipes successives alternantes
  • Températures extrêmes
  • Travail de nuit
  • Travail répétitif

3. Les différents tableaux de maladies professionnelles pouvant être concernés dans cette profession sont :

  • Tableau n°57 : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°97 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

4. Statistiques accidents du travail année 2012 "Commerces de détail et d'alimentation générale (521 AC), Supermarchés (521 DA) et Hypermarchés (521 FA)" :

Les médecins du travail observent, dans cette population, un nombre grandissant de pathologies articulaires et rachidiennes, mais aussi de situations de précarité. Les conditions de vie de ces salariés aggravent les risques professionnels.

Les facteurs psychosociaux sont, eux aussi, importants et pas toujours bien pris en compte.
 .

 

Caractéristiques exceptionnelles

Certains magasins sont spécialisés et toutes les caractéristiques décrites ne les concernent pas ; les contraintes sont dans ces cas plus réduites et/ou plus particulières à leur activité. Une recherche sur le métier spécifique peut apporter des compléments d'information.
Les fluctuations saisonnières et régionales sont importantes dans ces métiers du commerce, compensées souvent par une polyvalence des salariés.
Il existe aussi une certaine fluctuation hebdomadaire.
Il est important que les préventeurs tiennent compte de toutes ces variations lors de leurs observations et de leurs recommandations.
L'attention de ces derniers doit être aussi attirée par la situation des salles de pause (locaux aveugles...) et leur entretien, les abords des compacteurs doivent aussi faire l'objet d'une attention particulière.

Glossaire métier

picking, tête de gondole, gondole, plateau, monter une masse ou un mur, saisonnier, rolls, tombeau, remodeling, faire le crabe...

Conclusion

Les métiers du commerce et de la distribution sont en pleine mutation et interrogation. La branche professionnelle a fait les mêmes constats que les médecins via ses indicateurs (turn over, absentéisme, accidents du travail...) et participe à des travaux en commun avec les différents acteurs en santé travail.  

Réglementation

Convention collective nationale du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire du 12 juillet 2001.
Arrêté du 3 décembre 2004 portant extension d'avenants à la convention nationale du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire (n° 2216). 
Recommandation du comité technique national des services, commerces et industries de l'alimentation :"Limites pratiques permettant de diminuer les risques dus aux manutentions manuelles de produits ou colis palettisés au-delà de 1,80m". R461du 13 septembre 2011;6pages.

Références bibliographiques

Agathocléous A.Grande distribution,les conditions de travail passées au peigne fin. Travail et Changement 2002;12:19-21.
Dousson C, Bierme J, Ferrand C, Grossette A, Amar M, Hours M. Etude de l'état de santé des salariés de la grande distribution dans le rhône. Arch. mal. prof. méd. 1999;60,(6):584.
Dousson C, Ferrand C, Grossette A, Bierme J, Amar M, Balland E et al. Etat de santé des salariés de la grande distribution : Epigrandis, une étude descriptive dans le département du rhône. Documents pour le médecin du travail. 2002;89 : 29-49.
Forcier L, Beaugrand S, Lapointe C, Lortie M, Lemaire J, Kuorinka I et al. La santé et la sécurité dans les supermarchés : résumé de recherches. IRSST (505 bd de Maisonneuve Ouest, Montréal, Québec H3A 3C2, Canada). 1999;RR223:76 pages.
Gardner L.I, Landsittel D.P, Nelson N.A. Risk factors for back injury in 31,076 retail marchandise store workers. American journal of Epidemiology 1999;146(8);637-645.
Goudifa P., Gueguen-Lafont S, Haentjens C, Munier A, Poher M, Pommet C. L'employé libre-service dans les grandes surfaces. CAMIP. 1998;4:393-400.
Julhe S. Les employés de la grande distribution : entre le chef et le client. Travail et Emploi. 2006;105:7-17.
Kraus J.F, Schaffer K.B, Macarthur D.L, Peek-Asa C; Epidemiology of acute low back injury in employees of a large home improvement retail company. American Journal of Epidemiology. 1997;50(8):825-833.
Livian Y.F, Baret C. Le contrôle de la productivité dans les activités de service : peut-on dépasser les outils tayloriens?. Travail et emploi. 2002;91:71-78.
Mahion I. Santé soldée en grande surface. Santé et travail.2002;39:17-19. 
Roux F, Hays G, Alcouffe J, Devaux MJ, Faupin F, Manillier P et al. Charge physique et vécu du travail des salariés des supérettes et des mini libres-services. CAMIP. 1995;3:313-323.
IRSST. Analyse ergonomique des activités de manutention et de service à la clientèle dans les magasins-entrepôts de grande surface. 2005;R441:109 pages.
IRSST. Les principaux déterminants de l'activité de manutention dans un magasin-entrepôt de grande surface. 2002;R365:67 pages.
IRSST. La santé et la sécurité du travail dans les supermarchés : la santé musculo-squelettique des travailleurs. 1999;R4-223:118 pages.
CRAM. Languedoc-Roussillon ( 29 cours Gambetta, CS 49001, 34068 Montpellier cedex 2 ). Guide pratique Hypermarchés et supermarchés. 2005;106 pages.
 

Afficher toutes les références bibliographiques de la FMP

Adresses utiles

Participation

Valérie BINEAU - STFA - ARMENTIERES (59)
Liliane BOITEL - CISME - PARIS (75)
Anne-Sophie BONNET - AMEST - LILLE (59)
Aurélie CLERFEUILLE - SISTAC - COGNAC (16)
Emmanuelle DUPUIS - CIHL - SARAN (45)
Anne GAILLARD - MTN Prévention - NEVERS (58)
Constance LEGUBE - CISME - PARIS (75)
Corinne LETHEUX - CIAMT - PARIS (75)
Elise OZKAN-RABRET - ACMS - SURESNES (92)
Marilyne RAT DE COCQUARD - AISMT 13 - MARSEILLE (13)
Bénédicte SAWICKI - CHU MORVAN - BREST (29)

Remerciements pour leur aide précieuse à :

- CNAMTS
- RNVPP (Réseau National de Vigilance des services de Pathologie Professionnelle)
- BIT
- INSEE
- OMS
- INRS

 MRC

| Accueil |