Accueil
créée le 01/07/2004    modifiée le 17/01/2019    

Fiche métier / Boucher

Consulter
la fiche résumée
Consulter
la fiche de poste
Consulter
la fiche entretien infirmier
Consulter
la fiche M.E.E.P
Imprimer la fiche
 et ses annexes
Imprimer la fiche Retour
Les informations contenues dans la base de données FMP le sont à titre indicatif et devront être validées par une démarche d'évaluation des risques.
Chaque utilisateur reste responsable de la mise en application (et des conséquences éventuelles) de ces données.
Chaque FMP présente une liste de dangers à priori. C'est vous qui devriez ensuite évaluer les risques, entreprise par entreprise, poste par poste.

Métiers apparentés

Artisan-boucher
Apprentis boulangers, bouchers, charcutiers
Artisans salariés de leur entreprise
Artisans salariés de leur entreprise / Boucher
Boucher
Boucher sur les marchés
Bouchers (sauf industrie de la viande)
Bouchers (sauf industrie de la viande) / Boucher-charcutier (commerce de détail), ouvrier qualifié, non qualifié
Bouchers (sauf industrie de la viande) / Ouvrier boucher (sauf industrie de la viande), ouvrier qualifié, non qualifié
Ouvrier boucher
Bouchers (sauf industrie de la viande) / Boucher (commerce de détail), ouvrier qualifié, non qualifié


Codes

CITP2008 :  7511
CITP88 :  7411
PCS-ESE 2003 :  210x ; 636a
ROME1999 :  14211 ; 14212 ; 47122

Descriptif

  • Achète la viande "sur pied" à la ferme ou "en carcasse" ou "en quartiers".
  • Découpe, désosse, dégraisse, dénerve, et pare la viande pour la transformer en morceaux.
  • Présente la viande à la clientèle.
  • Vend aux clients.
  • En grande surface, le boucher n'effectue qu'une partie de ces tâches.

Caractéristiques générales de la profession

> Aspects sociologiques : 

  • 21 000 à 22 000 entreprises artisanales.
  • 8 531 boucheries, 7 601 boucheries-charcuteries, 2 959 magasins de plats à emporter, 872 marchés-éventaires en janvier 2003.
  • 57 177 personnes salariées du secteur artisanal boucherie, au 1er janvier 2003.
  • 2 personnes/entreprise (25 % des cas), 3 personnes/entreprise (23 % des cas).
  • Age moyen de 47 ans dans les boucheries artisanales.
  • Forte prédominance masculine, mais s'ouvre de plus en plus aux jeunes femmes.
  • CDI prédominant.
  • Pas de chômage.

> Formation professionnelle : 

  • Par apprentissage en CFA.
  • BEP alimentation, à dominante "préparateur en produits carnés".
  • CAP (2 ans) : Préparateur en produits carnés, option : boucher,
    BP (2 ans) : Boucher ou boucher-charcutier.
  • BM (2 ans) : Boucher.

    Associés à des mentions complémentaires (1 an) :
          - traiteur,
          - vendeur spécialisé en alimentation.


> Evolution de carrière : 

  • Ouverture d'un magasin.
  • Chef d'équipe.
  • Chef de rayon.
  • Responsable de laboratoire.
  • Acheteur.
  • Chef-boucher.
  • Second du patron.
  • Charcutier, traiteur.
  • Négoce de gros ou demi-gros.
| Accueil |